Archives du mot-clé régional

Guillier – Bassin d’Arcachon

La production cartographique d’Henry Guillier (1847-1912) s’étend de 1899 à 1912. Sa veuve a repris ensuite l’édition jusqu’à son propre décès en 1922 d’où certains clichés signés “Vve Guillier”. Ses deux fils, Maurice et Emmanuel, reprirent la suite sous la signature “Guillier Frères”. Cette entreprise s’arrêta en 1934 avec la mort de Maurice.
A partir de 1900-1901, Henry Guillier a numéroté la plupart de ses clichés. Ces cartes numérotées constituent ce qui est communément appelé “la grande liste”.
Le dernier numéro connu est le 15010. A noter toutefois qu’aucune carte ayant un numéro compris entre 13038 et 15000 n’est arrivée jusqu’à nous. Cela nous conduit à penser que le dernier numéro est situé dans les 13000 et qu’il s’agit d’une erreur en ce qui concerne les cartes portant un numéro supérieur à 15000.
Ces précisions sur la numérotation sont l’occasion de démentir une fausse information qui circule parmi les collectionneurs : le chiffre des milliers ne correspond pas à l’année de production de la carte. En effet, certains ont pu penser que les cartes numérotées de 1 à 999 ont été produites en 1900, celles numérotées de 1000 à 1999, en 1901, etc. Un rapide examen de la grande liste montre que ce n’est clairement pas le cas.

Le magasin de Guillier à Libourne
Le magasin de Guillier à Libourne

La cartoliste d’Henry Guillier qui suit est basée principalement sur la liste dressée par Bernard Ducasse et Georges Monloubou et informatisée par Eric Dubois.

Cette liste a été confectionnée par leurs auteurs à partir du dépouillement de leur propre collection (celle de Georges Monloubou se trouve depuis 1992 à la médiathèque de Libourne). Ce dépouillement a été ensuite complété par les listes transmises par de nombreux collectionneurs qui ne peuvent pas être tous cités ici. Qu’ils en soient néanmoins remerciés.

Eric Dubois a complété ce travail colossal en ajoutant ou corrigeant lors de la saisie informatique de très nombreuses cartes, fruit de ses recherches menées sur les sites Internet eBay et Delcampe et également du dépouillement des collections Billetorte, Caule,  Courtaigne,  Daurelle,  Dupuyoo,  Lahaye,  Potin,  Toulet. Depuis la mise en ligne, MM. Ardouin, Bachelet, Chalvet et Clément ont apporté des précisions. Que toutes ces personnes soient ici remerciées.

A noter que certains intitulés peuvent différer de ce qui est sur la carte notamment dans la mise en forme comme par exemple “St” au lieu de “Saint”, les majuscules, les traits d’union, etc. Certaines fautes d’orthographe ont également été corrigées. De même, si une même carte a eu plusieurs éditeurs, elle n’apparaît qu’une seule fois dans notre liste. Aux informations présentes sur la carte nous avons ajouté le numéro de département et également des précisions sur le lieu afin de faciliter les recherches dans la liste.

Si vous constatez une erreur manifeste ou si vous souhaitez compléter cette liste, merci d’envoyer un mèl avec les informations correspondantes. Les corrections ou ajouts nécessaires seront opérés et vous serez cités comme source. Dans le cas où vous voudriez ajouter une carte non-présente dans la liste, merci de joindre un scan.

Deux précisions pour terminer. D’une part, les cartes non numérotées ne sont pas répertoriées. .

D’autre part, le statut d’une série réalisée à l’occasion du Congrès de la presse est incertain. Dans l’état des éléments à notre disposition, il est en effet impossible de dire si cette série fait véritablement partie de la grande liste ou pas. Les cartes concernées ne sont donc pas listées ici.

Vu l’ampleur du travail déja accompli, la gestion de ces cartolistes est du ressort exclusif d’Eric Dubois. Les commentaires que vous pourrez envoyer lui seront directement adressés pour traitement.

Cartoliste des carte publiées par Henry Guillier sur les communes du Bassin d’Arcachon. Quelques belles cartes du bassin signées Henry Guillier :

L'usine Levesque à Gujan-Mestras
Le facteur landais à Cazaux

Lire la suite

Bosq

L. Bosq ou L. Boscq de Bordeaux, est un éditeur particulièrement discret et par contrecoup très peu connu. Il commence à produire des cartes sur Arcachon aux alentours des années 1902-03, quand leur dos sont non-divisés. Celles-ci ne portent aucune mention d’aucune sorte qui permettrait de reconnaître leur éditeur. Leur style, leur élégance, leur charme pourrait-on même dire, leur donnent un air de famille autorisant le collectionneur averti à les reconnaître. Mais ce sont là des données par essence subjectives. Alors il reste leur légende, qui a toujours la même présentation, la même typographie, et qui vient confirmer leur appartenance à la production de cet éditeur.
A partir de 1904, L. Bosq, comme beaucoup de ses confrères, privilégiera la quantité et ses cartes perdront alors beaucoup de leurs qualités et de leur intérêt.

Il est l’auteur d’une des cartes les plus rares d’Arcachon, montrant des chemineaux réparant, assis par terre aux portes de la ville, des parapluies, de la vaisselle, des paniers, et légendée avec quelque mépris « Les raccomodeurs réunis »

Les raccomodeurs réunis
Les raccomodeurs réunis

Voici deux exemples de la production initiale de Bosq, des cartes soignées, reprises plus tard dans une qualité amoindrie

Départ pour la promenade - 1ère version - non signée
Départ pour la promenade – 1ère version – non signée
Départ pour la promenade - 2è version - Signée
Départ pour la promenade – 2è version – Signée
Le Casino - 1ère version - Non signée
Le Casino – 1ère version – Non signée
Le Casino - 2è version - Signée
Le Casino – 2è version – Signée

Cliquez pour agrandir les cartes

Cartoliste de Bosq, mise à jour le 27 mars 2011

Lire la suite

C.B.

Charles Chambon, éditeur à Bordeaux, a publié quelque 200 cartes postales sur Arcachon, sous sa signature « C. B. » et un nombre indéterminé sous la signature « C.C. ». La différence entre les deux tient à la qualité de l’édition, nettement supérieure pour C.C. Ses photos sont de bonne facture, l’édition (phototypie) est assez médiocre pour la série signée C.B., plus soignée pour C.C. Les légendes des cartes C.C. sont imprimées en rouge ou en noir dans une typographie très caractéristique.

Signature CC
Typographie utilisée pour les cartes signées CC

Il a repris quelques clichés de Marcellini.

Chambon devait avoir une « fibre sociale » prononcée pour avoir publié de spectaculaires photos d’ostréiculteurs, suggérant toute la dureté de ce métier, et d’étonnantes photos d’une grève d’inscrits maritimes.

Inscrits maritimes grévistes

Ostréiculture

Chambon reprendra le même thème sous la signature C.C.:

Parqueurs se rendant au travail

En 1895, à l’occasion de l’Exposition de la Société Philomathique de Bordeaux, l’agence Havas avait publié un Bordeaux-Album illustré de phototypies de Charles Chambon.

Publicité

Cartoliste de C.C., mise à jour du 23 octobre 2011

Lire la suite

M.D. édit.

Jacques Marcel Delboy (1882-1941), grand éditeur bordelais, est un vrai mystère. Avant l’arrêté ministériel du 18 novembre 1903, qui autorise en France la correspondance au verso des cartes, il a une production soignée, de belles photos très bien « phototypées » sur du papier de qualité.
A partir de 1904 il se lance dans la production de masse, la qualité de la photo baisse même s’il continue à éditer de temps en temps de belles cartes, mais c’est surtout la phototypie, le procédé de reproduction des clichés, qui devient avec le temps catastrophique, et le papier utilisé de faible qualité. Pourquoi ce changement ?
Sa signature change aussi : avant 1904, il signe MD édit., après MD avant de lancer la marque Yobled (anagramme de Delboy).

Sa production d’avant 1904 à dos non divisé peut être répartie en trois types :

1) – carte nuage

Carte nuage

2) – carte pleine page, impression soignée, légende dans la même typographie que le type 1

Typ2 2

3) – carte pleine page, impression de moindre qualité, légende moins nettement imprimée

Type3

Voici une jolie carte de Marcel Delboy:

Le canon du Moulleau

Verso

Cette cartoliste comporte 83 numéros et il en manque plus d’une vingtaine. Si vous avez de quoi boucher les trous, n’hésitez pas à laisser des commentaires

Vous pouvez télécharger cette ébauche de Cartoliste de MD mise à jour le 14 janvier 2012

Lire la suite

Editeur Bloc Frères à Bordeaux.

Cartes imprimées à Nancy aux Imprimeries Réunies d’Albert Bergeret, plus important fabricant de cartes postales de l’époque.
Petit logo circulaire sous forme de tampon : Impr. Réunies de Nancy, surmontant les deux initiales B. R.

Cet éditeur a été actif durant de nombreuses années pendant lesquelles il a procédé à plusieurs tirages. Il nous faut reconnaître que la qualité de ceux-ci est allée en décroissant. Le collectionneur éclairé privilégiera donc le tirage original présenté ici. Dans les suivants, la numérotation des cartes change au profit d’une numérotation essentiellement locale commençant au n° 1. Dans le second tirage, par exemple, d’une qualité il est vrai équivalente, les initiales B. R. placées sous le logo disparaissent et sont reprises en fin de légende suivies du numéro qu’avait le cliché dans le tirage initial. Ensuite le logo circulaire disparaît. Plus tard, la typographie d’ARCACHON étant italique, la numérotation devient impénétrable.

La jetée promenade de la chapelle

BR a également publié de jolies cartes colorisées

En course

Cartoliste de Bloc Frères mise à jour le 28 aout 2009

Lire la suite