Les cartes « aériennes » de Léo Neveu

Il est impossible d’établir d’un seul tenant une cartoliste complète de cet excellent photographe que fut Léo Neveu. Il a touché à tout pendant les quelques 40 années de son exercice à Arcachon. Sa renommée de photographe a dépassé largement le petit cercle arcachonnais, puisqu’à l’issue du Salon de la photo de Paris en 1930, André Pascal-Lévis (dans Artistes d’aujourd’hui) ne tarit pas d’éloges: Léo « est un parfait technicien en même temps qu’un pur artiste […] qui sait établir […] une très intime et complète liaison entre métier et goût ».

Léo Neveu a été tué à 64 ans dans le maquis du Verdon le 17 novembre 1944.

Parmi les nombreux thèmes qu’il a abordé, celui de la photographie aérienne est peut-être le plus surprenant: la plupart de ces photos ont été réalisé en 1912, à bord d’une machine volante tout à fait improbable, « l’hydroplane » de Paulhan. Imaginez vous à bord de cet appareil avec le fourbi que devait avoir les photographes de l’époque.

Atterrissage du "Curtiss de Paulhan" et son passager Léo Neveu
Atterrissage du "Curtiss de Paulhan" et son passager Léo Neveu
La "machine"
La "machine"

Comme d’habitude Léo Neveu s’embrouille dans sa numérotation, publie plusieurs fois le même cliché avec des numéros différents ou sans numéro; mais peu importe ses cartes sont spectaculaires:

Vue de la Rade prise de l'aéroplane de Paulhan, par Léo Neveu
Vue de la Rade prise de l'aéroplane de Paulhan, par Léo Neveu

Télécharger la cartoliste des cartes aériennes de Léo Neveu, édition du 4 octobre 2010

Les cartes sont toutes signées « Léo Neveu, Phot. » ou « Coll. Léo Neveu. »
La légende a toujours la même forme:
Côte d’Argent –– 146. ARCACHON – Texte de la légende

Voici la liste des cartes aériennes de Neveu

Cartes numérotées

  • 2 Rade d’Arcachon. Vue prise par Léo Neveu, à 200m; du bord de l’Hydroplane de Paulhan
  • 47 Le Bassin à la Chapelle, à 500 mètres en hydravion, par Léo Neveu.
  • 135 La Rade d’Arcachon en avion prise à bord du « Curtiss de Paulhan » par Leo Neveu
  • idem carte photo sépia
  • idem Vue de la Rade prise à bord d’un hydroplane de Paulhan, par M. Léo Neveu.
  • idem Vue de la Rade prisse à bord d’un hydroplane de Paulhan, par M. Léo Neveu.
  • 136 Arcachon en avion par Léon (sic) Neveu sur le biplan « Curtiss de Paulhan »
  • 137 Atterrissage du « Curtiss de Paulhan » et son passager Leo Neveu
  • idem : carte photo sépia
  • idem : 255 Atterrissage de Paulhan et son passager Léo Neveu.
  • idem : Atterrissage de Paulhan et son passager Léo Neveu.
  • 138 Atterrissage d’Hydravion sur la Plage
  • 139 Vue générale d’Arcachon prise à 1500 mètres sur hydravion Farman de Gaubert, par Léo Neveu.
  • 140 La Rade d’Arcachon à 1200 mètres, par Léo Neveu, sur hydravion Farman de Gaubert
  • 141 La Rade d’Arcachon et la ville d’été à 1000 mètres, par Léo Neveu, sur hydravion Farman de Gaubert
  • 141 La Place Thiers prise à 600 mètres en hydravion, par Léo Neveu
  • 142 La Plage d’Arcachon à 700 mètres, par Léo Neveu, sur hydravion Farman de Gaubert
  • idem Vue générale prise en Avion à 800 m. par Léo Neveu
  • 143 La Plage devant le Grand-Hôtel à 600 mètres sur hydravion Farman de Gaubert, par Léo Neveu.
  • 144 La Place Thiers prise à 600 mètres en hydravion, par Léo Neveu.
  • 145 La Plage devant le Grand-Hôtel à 600 mètres prise en hydravion par Léo Neveu. (idem 143)
  • 146 Le Casino de la Plage à 500 mètres, par Léo Neveu
  • 146 Le Casino de la Plage pris en hydravion à 500 mètres, par Léo Neveu
  • 147
  • 148 Le Boulevard de l’Océan en hydravion à 600 mètres, par Léo Neveu
  • 149
  • 150 Vue générale du Quartier de la Chapelle à 950 mètres en avion, par Léo Neveu
  • 151 Vue générale du Quartier St Ferdinand à 1000 mètres en avion par Léo Neveu
  • 152
  • 153 La Jetée-promenade et les hôtels à 600 mètres, par Léo Neveu
  • 154 La Jetée-promenade en avion à 600 mètres, par Léo Neveu
  • 155 La Rade d’Arcachon et le Bassin en avion à 900 mètres, par Léo Neveu

Carte sans numéro

  • Vue de la rade prise à bord de l’Aéropllane de Paulhan, par Léo Neveu

5 réflexions sur “ Les cartes « aériennes » de Léo Neveu ”

  1. Avant :
    137 Atterrissage du « Curtiss de Paulhan » et son passager Leo Neveu
    idem carte photo sépia
    idem 255 Atterrissage de Paulhan et son passager Léo Neveu.
    Après :
    137 Atterrissage du « Curtiss de Paulhan » et son passager Leo Neveu
    idem : carte photo sépia
    idem : 255 Atterrissage de Paulhan et son passager Léo Neveu.
    idem : Atterrissage de Paulhan et son passager Léo Neveu.

  2. Bonjour,
    avez vous une idée de la date des clichés dont la légende indique « hydravion farman de Gaubert ». Je ne connais pas l’existence d’exhibition à Arcachon à l’époque où Gaubert était pilote pour le compte de Maurice Farman, à savoir mars 1913 à juillet 1914.

    Cordialement

  3. Je ne pense pas que la légende :
    138 Atterrissage d’Hydroplane sur la Plage
    n’existe pas.
    Monsieur Bachelet a parfaitement raison et je pense être à l’origine de cette erreur.
    Qu’on veuille bien m’en excuser.

  4. « Ma » 138 est légendée : Atterrissage d’Hydravion sur la Plage (et non d’Hydroplane)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>